1. Page d'accueil
  2. Test de l’app Bloom avec Fabiana, coach sportive
Test d’application

Bloom: à quoi sert cette application et qu’apporte-t-elle?

22. avril 2022

Avec Bloom, davantage d’autonomisation, moins de stress et un meilleur sommeil? Fabiana, notre experte en fitness, a testé l’application et nous en parle.

Qu’est-ce que l’application Bloom?
Bloom est une application d’autothérapie. À l’aide de séances de coaching quotidiennes sous forme de vidéos, elle permet d’entraîner l’esprit / le cerveau et la forme mentale. L’objectif: diminuer le stress et l’anxiété, améliorer le sommeil, prendre de meilleures habitudes, construire des relations plus fortes et améliorer ainsi la qualité de vie. Les séances de coaching reposent sur des études neuroscientifiques et psychothérapeutiques ainsi que sur la thérapie cognitivo-comportementale (cognitive behavorial therapy, CPT) et s’appuient sur l’autonomisation, l’empathie et l’ouverture d’esprit, la perspective et la gratitude. Actuellement, l’application n’est disponible qu’en anglais.

Quelles données sont exigées lors de l’inscription?

Nom, e-mail, mot de passe


Y a-t-il de la publicité sur l’application?

Non. L’application est gratuite pendant sept jours, puis coûte Fr. 15.50 par mois, Fr. 64.– par an ou Fr. 400.– pour un accès illimité dans le temps.


À qui cette application s’adresse-t-elle?

  • Aux personnes qui cherchent une alternative bon marché à une thérapie conventionnelle et souhaitent tenter une autothérapie.
  • Aux personnes qui prennent soin d’elles-mêmes et cherchent à s’améliorer ou qui ont un coup dur ou autre à digérer.
  • Aux personnes stressées qui souhaitent prendre un peu de temps pour faire une introspection.

Quels éléments l’application propose-t-elle et comment les trouve-t-on?

Quelques éléments attendus:

  • Daily Check-in: comment est-ce que je me sens? Stressé-e, satisfait-e, serein-e, etc. Un champ apparaît ensuite pour répondre à la question «Pourquoi?».
  • L’application enregistre toutes les entrées. En bas à droite, vous avez toujours accès à ces «Entrées». On peut ainsi vérifier comment on se sentait les jours, semaines ou même mois précédents. Un exemple: si l’on «a le cafard» et qu’on a l’impression que c’est un état permanent, il vaut peut-être la peine d’aller vérifier. Il y a bien des chances qu’il ne s’agisse «que» d’un état temporaire.
  • Video Therapy Sessions: des vidéos sur les thèmes «Learning to Love Yourself» ou «Mastering Life Changes», etc. Ces séances sont interactives. Le ou la thérapeute pose des questions et on y répond pour soi. À la fin de chaque séance, on réfléchit sur ce qu’on a appris.
  • Quick & Easy Activities: sur l’écran d’accueil, on trouve de nombreuses activités rapides, p. ex. des tâches de gratitude et de définition d’objectifs, des affirmations et des exercices de respiration. Celles-ci peuvent être réalisées quand et où on le désire. Pourquoi pas en attendant le bus?
  • Video pep Talks: par exemple quand on est hyper-stressé-e par le travail ou qu’on a peur avant un entretien. Dans ces brèves vidéos (env. 1 min.), les thérapeutes donnent des conseils encourageants sur la manière d’aborder le défi et de gérer ses émotions.

Quelles sont les séances de coaching proposées?

La routine quotidienne est la suivante:

  • Daily Check-in: journal de bord dans lequel on décrit son état d’esprit et suit son évolution.
  • Today’s Intention: journal de bord où l’on précise sur quoi on veut se focaliser. Les catégories disponibles sont la peur, la frustration, la tristesse, la motivation, le stress, l’amour-propre et le sommeil. Il y a également des sous-catégories, p. ex. pour le «stress», stress au travail ou stress dans ses relations.
  • The Morning Show: musique de fond apaisante et agréable et personne très empathique et sympathique (on peut choisir entre un homme et une femme) qui procure aide et conseils sous forme de vidéos.
  • Strengthen Relationships: vidéos avec des conseils pour soigner et renforcer ses relations.
  • Evening Wind-Down: journal de bord pour se déconnecter et trouver la sérénité. Fixation de routines individuelles. À côté des propositions, on est également encouragé-e à réfléchir sur ses propres routines à mettre en place. 

Comment se comporte l’application (stabilité, capacité mémoire, décharge de la batterie)?

O.K., aucune observation particulière.


Utilisation: l’application est-elle conviviale?

Facilité d’utilisation, structure bien compréhensible. Intuitive.


L’application présente-t-elle des particularités notables?

Dès qu’on ouvre l’application et qu’on entend la musique, la paix s’installe et on ressent des sensations agréables. L’univers des couleurs, les voix et les textes simples invitent à s’intéresser à l’application et finalement à soi-même.


Quel bilan dresses-tu au sujet de l’application Bloom?

  • Pour réussir une autothérapie, il faut vraiment se plonger dans l’application et au plus profond de soi-même. Si ce n’est pas le cas, on perdra vite le fil et on se désintéressera de l’application après quelques jours. De plus, avec Fr. 15.50 par mois, l’application est relativement chère. C’est là que se situe probablement la barrière: si l’on investit du temps et de l’argent, il faut être prêt à le faire. 
  • Malheureusement, l’application est seulement disponible en anglais. Mais le vocabulaire utilisé est simple et également accessible aux débutant-es en anglais. 
  • L’essai gratuit de sept jours est vivement recommandé. Après, il faut vraiment de la discipline pour continuer.
  • Bloom n’est pas recommandé pour les personnes qui ont un problème psychique sérieux. Celles-ci doivent s’adresser à un-e spécialiste. En revanche, l’application est utile si l’on veut réfléchir sur soi-même et se sentir bien au quotidien. Elle a parfois fait apparaître un sourire sur mon visage lorsque j’ai regardé une vidéo ou lu une phrase qui remue le cœur.


Note: comment évalues-tu l’application? (1 mauvais – 5 très bon)

Note: 4


Bio Fabiana Fenuta