1. Page d'accueil
  2. Raquettes à neige

Les plus beaux itinéraires de raquettes à neige


Randonnées avec un niveau de difficulté accru
Ce qui jadis constituait un mode de déplacement vital dans des régions fortement enneigées et généralement un peu isolées est devenu un sport d’hiver prisé. Nous parlons bien entendu des marches ou randonnées en raquettes à neige. Cela n’a rien d’étonnant, car on associe la randonnée en raquettes à une activité sportive doublée d’expériences époustouflantes en milieu naturel. Migros iMpuls propose quantité d’informations passionnantes sur tout ce qui concerne les randonnées en raquettes. Et notamment un large éventail de superbes itinéraires de différents niveaux de difficulté. Nous en avons sélectionné cinq.

1.    Riffelberg–Gornergrat–Riffelberg: le circuit des quatre mille

En Suisse, rares sont les parcours de raquettes à offrir une vue aussi grandiose sur les Alpes: plus d’une douzaine de sommets de plus de 4000 mètres, dont le Cervin, se dressent en un large cercle autour du Gornergrat. Décrivant une grande courbe, le chemin grimpe vers le Gornergrat, à 3090 mètres d’altitude, en passant par des montées le plus souvent en pente douce.

Départ: Riffelberg
Itinéraire: aller d’abord vers le sud-ouest, puis décrire une grande courbe sur la gauche vers le Riffelsee, poursuivre vers le point à 3037 m et la station de montagne du Gornergrat en restant un peu à l’écart de la ligne de chemin de fer; retour par le même chemin.
Condition physique: bonne 
Niveau de difficulté: facile à moyen 
Chiffres clés: 6,7 km, 600 m de dénivelé à la montée et à la descente, env. 4 h. 
 

2.    Alpage de Sellamatt: la conviviale

Cette vaste terrasse légèrement vallonnée, située près de l’alpage de Sellamatt avec les sommets déchiquetés des Churfirsten en toile de fond, semble avoir été créée pour une première expérience en raquettes à neige. Elle est particulièrement féerique quand la neige vient juste de tomber. L’itinéraire comporte deux grandes courbes: la partie est suit un sentier balisé pour raquettes, tandis que la partie ouest offre un itinéraire de randonnée hivernale.

Départ: itinéraire alpage de Sellamatt: via Zinggen et Hinterlücheren vers Schribersboden, il vous conduit dans un grand arc autour du Thurtalerstofel via Engi pour retourner à Schribersboden, puis à l’alpage de Sellamatt
Condition physique: normale
Niveau de difficulté: facile
Chiffres clés: 8 km, 330 m de dénivelé à la montée et à la descente; env. 3 h 
 

3.    Flumserberg – cabane de Spitzmeilen: déjeuner dans le cube de bois près de la dent rocheuse

Dans les montagnes de Flumserberg, on ne fait pas les choses à moitié. Le Spitzmeilen s’élève abruptement dans les hauteurs, dominant de sa dent rocheuse l’univers montagnard entre le pays de Sargans et celui de Glaris. Le grand cube de bois moderne de la cabane du Spitzmeilen trône non loin de là, occupant un magnifique emplacement panoramique. Entre les deux, la vaste cuvette de l’alpage de Fursch et l’enchanteur lac Madseeli attendent les raquetteurs avides de soleil et, à la cabane, une cuisine maison ne demande qu’à combler les estomacs affamés.

Départ: Maschgenkamm
Itinéraire: Panüöl – Fursch – cabane CAS du Spitzmeilen – lac de Madseeli et retour jusqu’au télésiège de Panüöl
Longueur: 11 km; 550 m de dénivelé à la montée et 700 m de dénivelé à la descente; 4 h
Niveau de difficulté: moyen, itinéraire balisé jusqu’à la cabane.
 

4.    Safiental – Turrahus: histoire des Walser et animaux héraldiques des Grisons

Arrivés il y a des siècles dans la vallée de Safien, les Walser marquent encore de leur empreinte cette vallée isolée des Grisons. Tout au fond, on découvre leur culture à chaque pas, on monte sur l’alpage de Tscheurig, avec ses étables recouvertes de bardeaux typiques de la vallée de Safien et, avec un peu de chance, on peut découvrir des bouquetins de la grande colonie du Piz Beverin. À l’arrivée, une halte à l’auberge de montagne Turrahus s’impose: dans cette maison Walser vieille de 300 ans, il ne faut pas oublier de baisser la tête.

Départ: Thalkirch, ancienne poste
Route: Malönia – alpage de Tscheurig – Gasslitobel – Guwhütte – Turrahus.
Longueur: 4,5 km; 400 m de dénivelé à la montée et à la descente; 3 h
Niveau de difficulté: moyen, itinéraire balisé.
Particularité: cette balade peut être raccourcie en empruntant un itinéraire également balisé (2 h).
 

5.    Sankt Antönien – Alp Valpun: derrière la lune, à gauche, vers le Rätikon

Derrière la lune, à gauche: le slogan du joli village Walser des Grisons de Sankt Antönien fait mouche. Calme, vastes étendues et solitude vous attendent au cours de cette balade menant à l’Alp Valpun. Cette paisible boucle conduit à des herbages ensoleillés et traverse des forêts de rêve et des marécages profondément enneigés. En prime, l’imposant univers montagnard du Rätikon, avec le Schollberg, le Sulzfluh et la Schesaplana, ainsi que les plus grands paravalanches suisses, composent le panorama.

Départ: place de Sankt Antönien
Itinéraire: Aschüel – Grossried – Alp Valpun – Capöllerbüel – Grossried – Aschüel – place de Sankt Antönien
Longueur: 8 km; 500 m de dénivelé à la montée et à la descente; 3,5 h
Difficulté: facile, itinéraire balisé.
Particularité: ne pas s’éloigner du chemin dans la forêt de Riedbüel, zone de tranquillité pour la faune.
 

Autres itinéraires et plus

Si vous êtes intéressé(e) par d’autres itinéraires de randonnées en raquettes, vous trouverez sur Migros iMpuls de nombreux autres parcours intéressants. Et tout un lot d’informations sur le thème de la randonnée en raquettes. Nous vous souhaitons de belles découvertes!


Nos best-sellers pour la randonnée en raquettes à neige