Conseils utiles pour que votre sac de couchage ne tourne pas au 

 

Sacs de couchage – Conseils pour l'achat

Tous les sacs de couchage ne se ressemblent pas. Que vous prévoyez un trekking ou des vacances au camping, vous aurez à tenir compte de différents facteurs à l’achat de votre sac de couchage. Si le poids et le volume sont des critères de décision déterminants pour le trekking, le confort joue un rôle central pour le camping.


Plage de température – à quelles températures minimales dois-je m’attendre?

La température la plus froide à laquelle on est en droit de s’attendre sert de référence au choix de la plage de température. Il convient ici de différencier la température de confort de la température extrême. Considérez en premier lieu la température de confort. En cas de doute, optez pour la plus basse (exemple: température attendue: 0 °C > prenez plutôt le sac de couchage avec la plage de confort -5 °C que celui avec la plage de confort +2,8 °C). Si la nuit est plus chaude, la fermeture à glissière peut être ouverte à hauteur des pieds. La température extrême doit être considérée comme un facteur de survie.

La norme européenne 13537 appliquée depuis 2005 garantit un cadre unifié pour l’indication des températures des sacs de couchage. Chaque fabricant est désormais obligé de faire tester ses produits par un laboratoire indépendant, certifié sur le plan international. Le résultat permet au client de comparer les articles de différents fabricants sur la base des descriptions normalisées des produits. Les trois températures suivantes sont différenciées dans les indications relatives aux articles. Pour l’achat, seule la température de confort est décisive.

  • Température de confort (valeur indicative à l’achat du sac de couchage)
  • Température limite
  • Température extrême (au-delà de laquelle la survie est compromise)
     

Les sacs de couchage par saison et par type

  Type de sac de couchage Plage de température en °C Exemples
Sacs de couchage d’été ou de cabane température de confort: Jusqu’à env. +5°C Régions plus chaudes et nuits en cabane
Allround température de confort: Jusqu’à env. +/-0°C Utilisation universelle. Fréquent pour les sacs de couchage de camping
Sac de couchage 3 saisons température de confort: Jusqu’à env. -10°C Du printemps à l’hiver, également pour les basses températures. Fréquent pour les sacs de couchage de trekking

 


Poids ou place, il faut choisir!

Léger

Poids extrêmement faible, volume minimal et bonnes caractéristiques thermiques. Un sac de couchage idéal pour les nuits en cabane ou pour l’été.

Camping

Le confort (davantage de place) est ici au premier plan. Son poids est en revanche plus élevé et les caractéristiques thermiques le rendent inapproprié aux températures extrêmes. Un sac de couchage qui convainc par son bon rapport qualité/prix.

Alpin/trekking

Ce sac de couchage en matériaux de qualité et aux caractéristiques thermiques de premier ordre convainc également par temps très froid en haute montagne. Malgré sa bonne isolation, son poids doit être aussi faible que possible.


Types des sacs de couchage

Plus un sac de couchage est étroit, mieux il isole la chaleur. Un sac de couchage ne produit en effet pas de chaleur mais emmagasine celle du corps. Plus l’espace dans le sac est important, plus le corps devra le réchauffer. C’est pour cette raison que les sacs de couchage couverture ou en forme d’œuf ont des valeurs d’isolation moins bonnes et qu’ils sont essentiellement utilisés dans les régions tempérées.

 

Sac de couchage couverture

Ce sac de couchage de camping par excellence offre beaucoup de place et peut s’utiliser comme couverture une fois ouvert. Il convient avant tout aux températures estivales.

Sac de couchage momie

La forme près du corps rend permet d’isoler à merveille la chaleur. Il convient donc parfaitement aux températures basses. La coupe compacte permet d’économiser du matériau et donc d’alléger son poids.

Sac de couchage en forme d’œuf

Une combinaison entre couverture et momie pour davantage de place et une bonne isolation. Idéal pour le camping.

 


Matériau de garnissage: duvet ou fibres synthétiques?

La décision essentielle que vous avez à prendre est le choix entre duvet et fibres synthétiques.

Les plumes sont très légères, durables, respirantes et peuvent être comprimées de manière optimale.

Les fibres synthétiques sont idéales dans des conditions froides et humides. Elles se gonflent aussi plus rapidement que les plumes. Les sacs de couchage en fibres synthétiques sont généralement un peu plus lourds et sont moins faciles à comprimer. En échange, ils conservent mieux la chaleur corporelle.

Conseil : un sac de couchage intérieur en soie permet d’améliorer l’aspect thermique et le transport de l’humidité. Le sac de couchage reste également propre plus longtemps. Lorsque les températures sont élevées, le sac de couchage intérieur peut également servir de sac de couchage estival.

Duvet

Avantages :

  • Volume minimal
  • Poids minimal
  • Meilleur climat grâce au transport de l’humidité
  • Longue durée de vie

Inconvénients:

  • Sèche très lentement
  • Nécessite un soin intensif
  • Peu approprié aux climats humides
  • Plutôt cher

Fibres synthétiques

Avantages:

  • Séchage rapide
  • Isolent de l’humidité
  • Conviennent à un climat humide
  • Nécessitent peu d’entretien
  • Économiques

Inconvénients:

  • Volume important
  • Poids élevé
  • Climat

Le matériau extérieur perméable à l’air crée un climat agréable mais permet également aux plumes les plus fines de percer hors du tissu. Ce phénomène ne constitue pas un défaut du produit. Il est recommandé de tirer à nouveau les plumes vers l’intérieur depuis l’autre côté du tissu. Le petit orifice percé par la plume se referme automatiquement, les fils du tissu se déplaçant lors de l’utilisation du sac de couchage. Lorsque les plumes sont tirées hors du tissu, le trou s’agrandit. Les plumes étant imbriquées les unes dans les autres, d’autres risquent fort de prendre le même chemin et le sac de couchage perdra en qualité isolante.

 

Comment préserver ma température corporelle?

Natte isolante

en plus d’être rembourrée, la natte isole l’espace entre le dormeur et le sol, empêchant la déperdition de chaleur. Même le meilleur des sacs de couchage n’est pas efficace s’il n’est pas isolé du sol.

Tente

l’utilisation d’une tente crée une isolation supplémentaire d’environ 5°C.

 

Métabolisme et condition physique

faites-vous partie des gens frileux qui ont besoin de vêtements isolants pour dormir ou plutôt de ceux qui n’ont pas besoin de se couvrir la nuit pour être à l’aise? En raison de ces différences, la perception d’une plage de température peut fortement varier d’une personne à l’autre. La fatigue ou l’épuisement influencent également la chaleur corporelle. Fatigué, on a plus vite froid.

 

Vêtements

les vêtements que vous portez pour dormir dans un sac de couchage influencent également ses caractéristiques thermiques. Des sous-vêtements longs et des chaussettes sèches créent une isolation supplémentaire et empêchent la sueur de se déposer sur les parois du sac de couchage. Un bonnet et une écharpe contribuent à réduire la perte de chaleur corporelle. Si la nuit est particulièrement froide, il est recommandé de porter une veste en polaire et un pantalon.

 

Capuchon

les sacs de couchage avec capuchon intégré protègent la tête lors des nuits froides et évitent la perte de chaleur (le capuchon est généralement standard sur les sacs de couchage de trekking).

 

Boisson

un apport en liquide suffisant contribue à garder le corps au chaud pendant la nuit. L’idéal est de boire un thé chaud avant d’aller se coucher. L’alimentation ne doit pas être sous-estimée non plus. Lorsqu’on ne mange pas suffisamment, on gèle rapidement.

 

Sacs de couchage spéciaux pour femme 

Ces modèles sont spécialement conçus pour répondre aux besoins de la femme.

  • Ils se différencient des modèles normaux à plusieurs niveaux:
  • Ils sont plus étroits et plus courts au niveau des épaules Ils offrent davantage de place pour les hanches
  • La partie supérieure est davantage isolée
  • La région des pieds est également mieux isolée

Des détails pour un sommeil réparateur

Dès que vous avez choisi la bonne plage de température et le garnissage de votre sac de couchage, vous pouvez vous concentrer sur les détails.

  • Extension du sac de couchage: certains modèles permettent de coupler deux sacs de couchage pour en faire un lit double. Il est possible de coupler n’importe quel type de sac, pour autant que les conditions suivantes soient réunies:

    1. L’un des deux sacs de couchage doit être équipé d’une fermeture à glissière à droite, l’autre d’une fermeture à glissière à gauche (remarque: la droite et la gauche sont déterminées lorsque l’on est couché sur le dos sur le sac de couchage).

    2. Les fermetures à glissière doivent avoir la même taille, la même forme et environ la même longueur.
  • Poche intérieure: idéale pour les petits objets qu’il est bon d’avoir à portée de main pendant la nuit: montre, baladeur MP3 ou lunettes. Ces poches ne sont pas toujours placées au même endroit, au bon vouloir des fabricants. Il peut donc être utile de s’assurer qu’elles conviennent à ses besoins individuels.
  • Coussin (en supplément): la plupart d’entre nous ont besoin d’un coussin pour bien dormir. Certains sacs de couchage sont équipés d’une poche cousue permettant d’y glisser des vêtements ou un coussin de voyage. L’assortiment SportXX comprend également des coussins de voyage.
  • Sac de couchage intérieur (en supplément): utilisez un sac de couchage intérieur fin en coton ou en soie. Votre sac de couchage reste ainsi propre plus longtemps et sa plage de température de confort s’améliore de 5 à 10 °C. Son utilisation gagne en flexibilité. En été, il est ainsi possible de se contenter du sac de couchage intérieur. 
  • Sac de rangement (en supplément): le meilleur moyen d’entreposer un sac de couchage est de le conserver dans un sac de rangement. Il peut ainsi développer tout son volume. Sa capacité d’isolation est alors préservée.

Un sac de couchage intérieur en soie permet d’améliorer l’aspect thermique et le transport de l’humidité. Le sac de couchage reste également propre plus longtemps. Lorsque les températures sont élevées, le sac de couchage intérieur peut également servir de sac de couchage estival.

 

Entretien des sacs de couchage – Conseils

Pour que votre sac de couchage continue de vous donner chaud pendant de nombreuses années, notez bien ces quelques conseils. Ils vous éviteront de mauvaises surprises et bien des cauchemars.


Ne jamais exposer au rayonnement solaire direct

Conserver dans un grand sac, sans le comprimer

Ne pas essorer

Sèche-linge: max 30°C

Secouer règulièrement

Durèe de sèchage: 5 à 10 jours

Entretien

En principe, moins un sac de couchage est lavé, mieux c’est (valeur indicative après 100 nuits d’utilisation environ). Aérez-le mais ne l’exposez pas aux rayons directs du soleil. Vous pouvez réparer d’éventuelles fissures avec du ruban adhésif. Utilisez une housse intérieure pour dormir dans votre sac de couchage. En plus d’améliorer l’isolation thermique, elle vous permet de le garder propre plus longtemps.

 

Entreposage

Déposez votre sac de couchage dans un endroit sec et propre, de préférence dans un grand sac de rangement. Ne le roulez pas comme pour le ranger dans sa housse de compression mais bourrez-le, fermeture à glissière fermée, dans le sac de rangement.

 

Lavage

Sacs de couchage en duvet

utilisez uniquement un produit de lessive spécial pour les laver. Vous éviterez ainsi que les plumes ne perdent leur graisse. Vous pouvez sécher votre sac de couchage lentement au sèche-linge, à température modérée (maximum 30 ?). Mettez des balles de tennis dans le tambour pour redonner du volume aux plumes. Sortez ensuite le sac du sèche-linge, secouez-le vigoureusement et aérez-le quelques heures. Si vous n’avez pas de sèche-linge, posez le sac de couchage le plus à plat possible sur un séchoir pour qu’il puisse sécher des deux côtés. Secouez-le régulièrement après quelques heures jusqu’à ce que tous les amas de plumes aient disparu. Le séchage peut durer quelques jours (de 5 à 10 suivant le type de garnissage). Si l’on procède correctement, l’effort n’est pas vain puisque le sac de couchage est ensuite à nouveau comme neuf.

Sacs de couchage en fibres synthétique

choisissez toujours un cycle de lavage délicat et n’utilisez que peu de produit de lessive pour linge fin. Rincez le sac de couchage plusieurs fois ou répétez le cycle de lavage sans ajouter de détergent. Étendez le sac de couchage et laissez-le sécher à l’air libre.

Housse intérieure

elles peuvent être lavées et séchées sans problème, ce qui évite d’avoir à nettoyer fréquemment le sac de couchage. Il existe des housses en coton, en soie ou en polaire. Les fibres naturelles sont généralement plus agréables mais créent un climat frais. Elles absorbent en effet l’humidité qu’elles stockent tout près du corps. Lorsque les températures sont basses, les housses intérieures en polaire sont chaudement recommandées puisqu’elles évacuent l’humidité.