Chaussures de course à pied

 

Conseils pour l'achat

Pour anticiper: La chaussure de course parfaite n’existe pas. Le pied est unique, comme l‘est chaque être humain. Il existe pourtant une chaussure de course adaptée à chaque pied et c’est la forme de votre pied, votre poids du corps, votre style de course et l’emploi prévu qui sont déterminants. Porterez-vous les chaussures à l’entraînement ou en compétition? Courez-vous surtout sur l’asphalte ou sur terrain naturel?


Les différents types de chaussures de course à pied

 

Les chaussures de stabilité

Sont destinées aux coureurs lourds et à ceux qui connaissent des problèmes orthopédiques (pied valgus, pied plat) et offrent, comme le nom l’indique, plus de stabilité que la chaussure de course neutre.
L’intérieur de la semelle intermédiaire est renforcé par un matériau plus dur, la plupart du temps d’une autre couleur pour empêcher un affaissement du bord intérieur du pied vers l’intérieur. Les chaussures de stabilité sont plus lourdes, moins flexibles et la plupart du temps construite sur une forme droite, ce qui contribue aussi à la stabilité. Si vous faites partie des rares coureurs qui „courent sur l‘extérieur“ (supination, souspronation), le matériau à l’avant extérieur de la semelle intermédiaire de votre chaussure devrait être plus dur. Souvent les chaussures de course neutres, qui disposent d’une grande flexibilité dans la zone médiane du pied, font aussi l’affaire; des formes orthopédiques peuvent aider dans des cas plus graves.

Les chaussures de course neutres

Qui constituent un bon compromis entre amortissement et conduite sont le bon choix, si vous avez un pied normal, à la rigueur légèrement en surpronation et êtes au plus en léger surpoids.
 
La semelle intermédiaire présente la même dureté à l’intérieur et à l’extérieur, amortit donc partout de la même façon. Elles offrent un meilleur maintien que les chaussures de compétition, mais sont tout de même relativement légères. Ce sont les Allrounder parmi les chaussures de course.

Les chaussures de compétition

Sont légères, la plupart du temps très étroites et offrent peu d’amortissement, de stabilité et de conduite. Pour cette raison elles ne sont recommandées qu’aux coureurs légers ou de poids normal qui ont des pieds sains et ne parcourent que des distances de compétition relativement courtes.
Les secondes à la rigueur gagnées sur les premiers kilomètres grâce au poids léger et à la transmission de force plus directe, peuvent rapidement avoir l’effet contraire sur une distance plus longue, lorsque les pieds fatigués doivent se charger des mécanismes d’amortissement et de conduite. Si vous avez des problèmes de pied ou quelques kilos en trop, une chaussure d’entraînement vous conviendra nettement mieux