1. Page d'accueil
  2. Étirements et assouplissements: quelle différence?
Souplesse

Étirements et assouplissements: quelle différence?

24. janvier 2023

Les étirements et les exercices d’assouplissement sont des méthodes d’entraînement qui peuvent accroître énormément la forme physique et les performances. Mais quelles sont les différences entre étirements et assouplissements? Découvre notre petit tour d’horizon.

Pourquoi la souplesse est-elle importante?

Toutes les bonnes choses vont par trois. La forme physique ne fait pas exception à la règle. Pour le dire simplement, la forme physique générale repose sur cinq facteurs essentiels: force, endurance, souplesse, rapidité et coordination, les trois premiers étant les plus importants. La souplesse joue un grand rôle dans l’équilibre, la posture et la transmission de la force entre les muscles et les articulations. 

Lorsque le corps est limité dans ses mouvements, il adopte un comportement de compensation. La souplesse est donc essentielle pour le déroulement fonctionnel et économique des mouvements et constitue un pilier important pour mener une existence sans douleur et réaliser les meilleures performances possibles dans le domaine sportif.

Afin d’entraîner la souplesse, que ce soit pour l’améliorer ou la conserver (à partir d’un certain âge), il existe différentes méthodes d’entraînement: yoga, Pilates ou tai-chi en sont quelques-unes. Les étirements ou les exercices d’assouplissement en sont d’autres.

En quoi consistent les étirements?

Dans l’étirement, aussi appelé stretching, on distingue l’étirement statique et l’étirement dynamique: dans le premier cas, une position est maintenue pendant un certain temps. Dans le deuxième cas, les muscles ne sont pas constamment maintenus sous tension, mais relâchés régulièrement à la faveur d’un mouvement de va-et-vient.
Les étirements sont une méthode d’entraînement qui améliore la mobilité passive. Cela signifie que lors des étirements, la posture souhaitée est adoptée sans activation musculaire.

Qu’en est-il de l’assouplissement?

Les exercices d’assouplissement portent sur l’ampleur du mouvement dans sa dimension active. En effet, les exercices de souplesse sont effectués de manière active, c’est-à-dire en ayant recours à la force musculaire. Cela signifie que la tension des muscles doit être commandée et contrôlée consciemment par le cerveau. 

Voici un exemple de la différence entre étirements et assouplissements:

  • Étirements: si on veut étirer les muscles pectoraux, on peut se placer face à un mur, tendre un bras et poser la paume de la main contre le mur, puis faire lentement pivoter le torse pour éloigner la poitrine du mur, ceci jusqu’à atteindre la tension souhaitée.

    Les étirements accroissent durablement l’ampleur du mouvement. Pour cela toutefois, les exercices doivent être pratiqués régulièrement et intensivement. Il s’agit de la seule manière d’accroître la tolérance des muscles à l’étirement. 
     
  • Assouplissement: entraîner la souplesse permet d’obtenir des résultats similaires. Il faut cette fois étirer le bras tendu vers l’arrière sans aide jusqu’à ce que la tension souhaitée soit atteinte. 

    Pratiquer régulièrement des exercices d’assouplissement n’améliore pas seulement la mobilité corporelle. En provoquant la tension souhaitée de manière contrôlée et active, ces exercices aiguisent la conscience de la posture et des mouvements du corps («muscle memory»). Cela n’augmente pas seulement la conscience corporelle au sens littéral du terme, mais renforce et sollicite également les muscles utilisés pour créer la tension.