1. Page d'accueil
  2. Randonnées en raquettes – bases, matériel à emporter et plus encore
Sports d’hiver

Randonnées en raquettes – bases, matériel à emporter et plus encore

20. décembre 2022

Les randonnées en raquettes associent entraînement physique et découverte d’une nature merveilleusement intacte. Découvrez les bases de cette activité et la liste pratique du matériel à emporter.

Les excursions en raquettes, une activité de plus en plus populaire

Les randonnées en raquettes sont une tendance qui prend de l’ampleur. Face à cet engouement, de nombreuses régions de montagne proposent désormais des itinéraires spécialement conçus pour cette activité. Cette offre étoffée accroît à son tour l’intérêt porté aux randonnées en raquettes. Cette évolution est positive non seulement pour les fans de sports d’hiver, mais aussi pour celles et ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas chausser des skis ni faire du snowboard. Lors de randonnées en raquettes, ces personnes ont l’occasion d’apprécier pleinement la beauté d’un paysage hivernal. Cette activité donne en effet aussi la possibilité de profiter de la magie de la saison froide.

De nombreuses personnes pratiquant la randonnée ont par ailleurs remarqué qu’une paire de raquettes à neige leur permettait de s’adonner quasiment toute l’année à leur loisir préféré.

Conditions pour faire une excursion en raquettes

Tout le monde, ou presque, peut pratiquer la marche en raquettes. Il n’est pas nécessaire de prendre des cours pour apprendre à s’en servir, ce qui est en revanche conseillé aux skieuses et aux skieurs qui débutent. Car même si la marche en raquettes peut sembler inhabituelle au début, le pli est pris en quelques minutes.

 

Les excursions en raquettes sont-elles fatigantes?

La marche en raquettes est plus fatigante qu’une sortie sur un sol ferme. La différence entre la randonnée classique et la randonnée en raquettes est à peu près comparable à celle qui existe entre la marche sur l’asphalte et la marche sur le sable.

Il convient donc de choisir un itinéraire adapté à ta condition physique personnelle. Ce principe est valable pour toute personne désireuse de partir en excursion raquettes aux pieds, mais surtout pour les débutant-es. Si tu n’es jamais monté-e sur un vélo, tu ne choisiras pas non plus une étape «Tour de Suisse» pour ta première sortie! Il est donc conseillé de faire un premier essai sans l’assortir de trop grandes ambitions. Expérimente, vois si tu te sens à l’aise et évalue le degré de difficulté de la marche en raquettes selon ta forme du moment. 

Quels sont les différents types de raquettes à neige?

Originals: les modèles qualifiés d’originaux (ou queues de castor) sont des cadres en bois tendus de bandes de cuir. Ces raquettes à neige sont idéales sur un terrain plat et dans la neige très profonde. En Europe centrale, les modèles de ce type ne sont plus très répandus. On les trouve surtout en Amérique du Nord.

Classics: en Europe, où les randonnées en raquettes à neige se pratiquent essentiellement sur des terrains plutôt plats, les modèles classiques sont parfaits. Ils sont composés d’un cadre en aluminium sur lequel est tendu un matériau synthétique. Ces raquettes offrent une bonne accroche, sont stables et robustes. Sur des terrains escarpés, elles ne sont en revanche pas idéales.

Moderns: les modèles modernes, en matière synthétique, possèdent un plus grand nombre de crampons sur le cadre ainsi qu’une cale de montée. Les griffes à neige sont aussi de plus grande taille, ce qui améliore l’accroche lors des ascensions sur les pentes raides. Ces raquettes à neige sont généralement un peu plus étroites et courtes, tandis que les fixations sont plus solides. Elles sont ainsi mieux en mesure de supporter les charges élevées auxquelles elles sont exposées en haute montagne.

Bien choisir la taille des raquettes à neige

Les raquettes à neige sont proposées en tailles 22, 25 et 30, qui n’ont rien à voir avec la taille de tes pieds ou de tes chaussures, mais qui sont fonction de ton poids. Plus tu es lourd-e, et plus tes raquettes à neige devront être grandes pour t’éviter de t’enfoncer dans la neige.

  • La taille 22 convient à un poids allant jusqu’à 70 kg.
  • La taille 25 est prévue pour un poids de 70 à 100 kg.
  • La taille 30 est prévue pour un poids supérieur à 100 kg.

Ta pointure ne joue aucun rôle. Toutes tailles confondues, les 3 modèles sont compatibles avec pratiquement toutes les pointures de chaussures. Tu trouveras des informations détaillées à ce sujet dans notre guide en ligne des raquettes à neige.


Randonnée en raquettes – liste du matériel à emporter

    Raquettes à neige: le choix des raquettes à neige adaptées dépend en premier lieu de la nature du terrain et de l’itinéraire choisi. Si tu débutes dans cette activité, fais-toi conseiller dans un magasin spécialisé ou consulte notre guide des raquettes à neige.

    Chaussures de randonnée: tes chaussures de randonnée doivent être étanches, respirantes et vraiment confortables.

    Guêtres: une paire de guêtres empêche la neige de pénétrer dans tes chaussures de randonnée. Tes pieds resteront ainsi bien secs.

    Bâtons de ski: tu peux aussi utiliser des bâtons de trekking, à condition qu’ils soient équipés de rondelles à neige.

    Gants: tes gants doivent non seulement garder tes mains au chaud et au sec, mais aussi te permettre de bien saisir tes bâtons.

    Masque de ski: un masque de ski (avec filtre U.V.) est un must pour la randonnée en raquettes. Tu conserveras ainsi toujours une vision claire, même par mauvais temps.

    Lunettes de soleil: si le soleil brille, il est indispensable de porter des lunettes de soleil. Le rayonnement U.V. est dangereux pour les yeux, particulièrement en montagne!

    Sous-vêtements fonctionnels: la marche en raquettes demande un certain effort, qui risque bien de te faire transpirer. Comme pour toute autre activité hivernale, il est donc recommandé de porter des sous-vêtements fonctionnels. Ces textiles spéciaux évacuent la transpiration loin du corps et gardent celui-ci au chaud et au sec. Tu en apprendras davantage sur les sous-vêtements fonctionnels ici.

SXX_Ski_HW_2020_online_POP_202006_04424_sRGB_master.jpg

    Chaussettes de randonnée: ces chaussettes chaudes s’arrêtent au-dessus du mollet et protègent tes jambes du froid. La musculature du mollet mérite une protection particulière, car elle est mise à rude épreuve lors de la marche en raquettes.

    Pantalon softshell: solidité, élasticité et confort plaident, lors d’une randonnée en raquettes, pour le port d’un pantalon softshell coupe-vent et hydrofuge. Certains modèles ont une doublure intérieure chaude en polaire.

    Pull-over: un bon pull-over réchauffe et contribue également à évacuer la transpiration vers l’extérieur. Outre les modèles en fibres synthétiques, tu peux aussi opter pour un pull-over en laine mérinos.

    Veste en polaire: une veste en polaire dotée de bonnes propriétés isolantes contre le froid améliore encore la protection.

    Veste hardshell: une bonne veste hardshell protège du vent, de la pluie et de la neige à titre de couche extérieure.

    Bonnet ou chapeau: notre corps perd une grande quantité de chaleur par la tête. Le bon vieux bonnet de ski te sera donc aussi utile lors d’une randonnée en raquettes. Si le soleil brille, ta tête mérite aussi d’être protégée, car le soleil peut provoquer une insolation même si tu n’as pas l’impression qu’il fait particulièrement chaud.

    Écharpe tubulaire: une écharpe tubulaire protège le cou et la nuque, mais peut aussi servir à couvrir la bouche et le nez et même une partie du visage si le froid est mordant ou s’il neige.

    Sac à dos: tu peux très bien emporter ton sac à dos de randonnée «normal» lors de ta randonnée en raquettes. S’il est étanche et offre la possibilité de fixer les raquettes à l’extérieur, il sera parfait.

    Crème solaire: nous le répétons pratiquement à chaque fois, et le redisons ici encore: la crème solaire est ta meilleure amie en altitude, car même lorsque le ciel est couvert, le puissant rayonnement U.V. peut provoquer de graves coups de soleil.

    Trousse de premiers secours: une trousse contenant le matériel nécessaire en cas d’urgence ne devrait pas manquer en randonnée, aussi dans la neige.

    Lampe frontale: les jours sont courts en hiver. Une lampe frontale est donc indispensable, surtout que les parcours de randonnée en raquettes sont (heureusement!) rarement, voire jamais éclairés artificiellement.

    Ravitaillement: lors d’une sortie en raquettes, il convient aussi d’emporter suffisamment à boire et à manger. Marcher dans la neige profonde brûle en effet pas mal de calories. Un en-cas te permettra de recharger tes batteries.

    Carte des itinéraires de randonnée en raquettes: sans carte, pas de sortie! Surtout si tu débutes dans cette discipline, il te faut toujours savoir où tu peux randonner sans danger et comment retrouver le chemin menant au village ou à la prochaine station d’altitude.

    Appareil de recherche de victimes d’avalanches (DVA): les appareils DVA allumés peuvent être localisés par d’autres appareils DVA, ce qui permet de retrouver plus vite les personnes ensevelies sous la neige.

Équipement supplémentaire pour trekkings de plusieurs jours

    Tente: la tente pour passer la nuit en plein air lors d’un trekking en raquettes de deux jours ou plus doit être ultralégère et, bien entendu, adaptée aux conditions hivernales.

    Sac de couchage: ton sac de couchage doit te permettre de passer la nuit bien au chaud, d’autant qu’après un bon repos, ta journée de trekking n’en sera que meilleure. En haute altitude, les températures peuvent chuter largement en dessous de zéro. Choisis donc ton sac de couchage en connaissance de cause, même si un tel modèle coûte probablement plus cher qu’un autre. Un sac de couchage en duvet est particulièrement indiqué.

    Matelas isolant: le matelas isolant te protège du froid qui émane du sol et te garantit un sommeil nocturne de meilleure qualité.

    Réchaud à gaz + ustensiles de cuisson: un repas chaud avant de se coucher fait du bien à plus d’un titre. Avec un réchaud à gaz (cartouche de gaz adaptée aux conditions hivernales incluse), tes pâtes seront vite prêtes même si le mercure descend en dessous de zéro.


Où trouver les itinéraires de randonnée en raquettes qui me conviennent?

Dans notre article «Les plus beaux itinéraires de randonnée en raquette», nous avons rassemblé pour toi 8 parcours qui valent particulièrement le détour.

 

Où trouver des informations sur le risque d’avalanche?

Si tu as l’intention de t’écarter des sentiers de randonnée en raquettes officiels, ne manque surtout pas de t’informer au préalable de la situation sur le front des avalanches:

  • Tu trouveras le bulletin d’avalanches pour la Suisse ici.
  • Tu trouveras le bulletin d’avalanches pour l’Autriche ici.
  • Tu trouveras le bulletin d’avalanches pour l’Allemagne ici.

Conclusion

La randonnée en raquettes est une merveilleuse idée pour faire de superbes expériences dans la nature, et la technique s’apprend relativement facilement. Fais preuve de bon sens et veille à t’équiper de manière adéquate, en fonction du type et de la durée du parcours choisi.

Au début, veille à ne pas te lancer dans des aventures trop périlleuses. Choisis d’abord des itinéraires faciles, qui ne s’écartent pas trop des sentiers aménagés. Et n’oublie jamais qu’en montagne, la météo peut changer d’une minute à l’autre. Évite à tout prix les zones exposées au risque d’avalanche.