Chaussures de course à pied – Conseils pour l'achat

Les chaussures de course sont aussi différentes que ceux qui les portent et les fins auxquelles ils les utilisent.

Catégories de chaussures

  • Stabilité
    combinaison optimale entre amorti, soutien et guidage
  • Neutre
    amorti parfait et stabilité dynamique
  • Compétition
    pour l’entraînement de vitesse et la compétition
  • Marche
    meilleur profil, amorti ciblé, effet de soutien adapté à chaque phase de la foulée
  • Course trail
    profil prononcé, amorti raisonnable, flexibilité élevée pour des foulées sûres
  • Entraînement du pied
    sans éléments de soutien et d’amorti, pour le quotidien et les unités d’entraînement brèves

Les chaussures de stabilité

Sont destinées aux coureurs lourds et à ceux qui connaissent des problèmes orthopédiques (pied valgus, pied plat) et offrent, comme le nom l’indique, plus de stabilité que la chaussure de course neutre.
L’intérieur de la semelle intermédiaire est renforcé par un matériau plus dur, la plupart du temps d’une autre couleur pour empêcher un affaissement du bord intérieur du pied vers l’intérieur. Les chaussures de stabilité sont plus lourdes, moins flexibles et la plupart du temps construite sur une forme droite, ce qui contribue aussi à la stabilité. Si vous faites partie des rares coureurs qui „courent sur l‘extérieur“ (supination, souspronation), le matériau à l’avant extérieur de la semelle intermédiaire de votre chaussure devrait être plus dur. Souvent les chaussures de course neutres, qui disposent d’une grande flexibilité dans la zone médiane du pied, font aussi l’affaire; des formes orthopédiques peuvent aider dans des cas plus graves.

Les chaussures de course neutres

Qui constituent un bon compromis entre amortissement et conduite sont le bon choix, si vous avez un pied normal, à la rigueur légèrement en surpronation et êtes au plus en léger surpoids.
La semelle intermédiaire présente la même dureté à l’intérieur et à l’extérieur, amortit donc partout de la même façon. Elles offrent un meilleur maintien que les chaussures de compétition, mais sont tout de même relativement légères. Ce sont les Allrounder parmi les chaussures de course.

Les chaussures de compétition

Sont légères, la plupart du temps très étroites et offrent peu d’amortissement, de stabilité et de conduite. Pour cette raison elles ne sont recommandées qu’aux coureurs légers ou de poids normal qui ont des pieds sains et ne parcourent que des distances de compétition relativement courtes.
Les secondes à la rigueur gagnées sur les premiers kilomètres grâce au poids léger et à la transmission de force plus directe, peuvent rapidement avoir l’effet contraire sur une distance plus longue, lorsque les pieds fatigués doivent se charger des mécanismes d’amortissement et de conduite. Si vous avez des problèmes de pied ou quelques kilos en trop, une chaussure d’entraînement vous conviendra nettement mieux.

Les chaussures de Trail

Sont, par leur profil antidérapant et le matériau supérieur hydrofuge ou même imperméable, faits pour des conditions humides et froides ainsi que pour un sol lourd, pour les champs. Les chaussures tout terrain offrent la plupart du temps bon maintien et protection même aux pieds à problème. Les chaussures de Trail pèsent à peine plus que les chaussures de course ordinaires, mais sont de construction plus robuste et plus stable, ajustées près du pied et construites en profondeur pour que l’on sente le sol sous les pieds.

Les chaussures pour l’entraînement des pieds/chaussures minimalistes barefoot

Obligent le pied à travailler davantage pour pouvoir récupérer ses qualités naturelles. Les modèles les plus légers offrent une protection minimale, mais une sensation proche de la course à pieds nus. Le groupe moyen dont fait partie par exemple le Nike Free, présente une semelle extérieure mince et un matériau supérieur plus solide. L‘Adidas CC Chill fait partie du concept qui se trouve sur la voie de la chaussure de course fonctionnelle et convient occasionnellement aussi pour des courtes distances. Valable pour toutes les chaussures: Commencez petit à petit – portez les modèles très légers pour les exercices d’école de course par exemple, les plus lourds sans autre à l’échauffement et au retour au calme ou dans la vie de tous les jours.

Les chaussures de course spéciales pour femmes

Ne sont pas un gag RP. Tous les fabricants ont entre-temps des modèles spéciaux pour les femmes dans l’assortiment, ce qui est très bien ainsi, car les pieds des femmes sont généralement plus étroits, les malléoles se trouvent plus bas, le cou-de-pied est souvent plus haut et la partie antérieur du pied plus large que chez les hommes. Les chaussures pour les femmes sont caractérisées par une forme plus étroite, un poids plus faible et une flexibilité élevée au niveau de la partie antérieure du pied. Environ un quart des femmes sont mieux servies qu’avec des chaussures d’hommes. Des problèmes peuvent survenir lorsqu’une femme a des pieds particulièrement grands. Dans ce cas, le personnel de vente Ryffel Running trouvera toutefois également une solution.

Les chaussures de Walking

Se caractérisent par le fait qu’elles soutiennent bien à chaque phase du pas, mais sont en même temps flexibles et favorisent le mouvement de déroulement du pied. Une semelle avec un bon profil est également importante. Les meilleures sont les chaussures de Walking, mais pour pratiquer le Walking ou le Nordic walking, vous pouvez aussi porter une chaussure légère de Trekking ou une chaussure de course. Mais pour l’amour du ciel ne portez pas de chaussures de gymnastique, de tennis ou de fitness dénichées sur la table à farfouille. Elles sont peut-être meilleures marché, mais à la fin compte elles provoquent des dégâts.

ConSR-Equip_Laufschuhtypen_WygK_ TIPP Die richtige Pflege

L’entretien correct
Encore un mot sur l’entretien des chaussures de course. Enlevez la semelle intérieure et lavez-la séparément. Faites de même avec les lacets. Enlevez la crasse qui est à la surface dans l’idéal avec une vieille brosse à dents ou à ongles, de l’eau chaude et un savon doux. Vous pouvez le faire régulièrement. Pour les sécher, ne posez pas vos chaussures de course à côté d’un chauffage et ne les exposez pas directement au soleil. La chaleur directe altère la forme. Il vaut mieux bourrer les chaussures de papier de ménage ou journal. Le papier absorbe l’humidité. Après environ 12 heures, vos chaussures de course sont sèches.

Si vous courez souvent, vous devriez posséder au moins deux paires de chaussures de course, pour toujours en avoir une à disposition. De plus l’appareil locomoteur est chargé un peu différemment si vous ne courez pas toujours avec les mêmes chaussures.