Ftr-Unt_Ryffel_T11_Header

Ryffel Running

Chère lectrice, cher lecteur

Honnêtement: Êtes-vous réellement content de vous à cent pour cent? Ou regardez-vous parfois jalousement vos amis, voisins ou collègues, qui semblent en pleine forme et qui restent calmes pendant les moments de grand stress, alors que vous perdez les pédales pour des peccadilles? Vous vous demandez certainement comment ils font.

Une recette infaillible est le sport d’endurance et plus particulièrement la course. L’endurance est un élixir de longue vie. Pendant de nombreuses décennies il a permis à nos ancêtres de parcourir de grandes distances, lorsque les conditions de vie l’exigeaient. Les performances d’endurance sont inéluctablement ancrées dans le système du fonctionnement humain. Un entraînement d’endurance régulier a un effet très positif sur le corps et l‘âme. Cela ne signifie toutefois pas que tout le monde doit courir très longtemps le plus vite possible. Il existe une charge individuelle optimale pour chacun, dépendant de l’âge, de l’état d‘entraînement et de l’objectif. Mais qu’apporte vraiment un entraînement d’endurance permanent? L’évacuation du stress est un effet direct. Celui qui s’entraîne a besoin de moins d’adrénaline que le „Couch-Potato“ et protège ainsi son corps des effets secondaires indésirables de cette hormone. Le Running ou le Walking/Nordic Walking pratiqué de manière régulière et dosée, diminue en plus le risque de diabète mellitus et de toutes les maladies relatives à la circulation jusqu’à l’infarctus du myocarde. Celui qui physiquement est en forme, dispose généralement aussi d’un meilleur système immunitaire et est moins dépressif qu’une personne sans entraînement. Ce sont toutes les qualités positives que vous admirez chez vos amis, voisins ou collègues.

Et maintenant c’est à vous, chère lectrice et cher lecteur. Lancez-vous et devenez un coureur ou un walkeur enthousiaste! Fixez-vous un but, par exemple de participer au Swiss Walking Event à Soleure ou au Greifensee-Lauf en septembre. Vous n’avez pas le temps? Vous savez quoi? Dans la plupart des cas, ce n’est qu’une excuse! Un jour compte 24 heures pour tout le monde et le stade de la nature est ouvert tous les jours pendant 24 heures. Au début vous aurez peut-être de la peine à régler votre réveil une heure plus tôt. Mais vous en serez récompensé de différentes manières: à court terme en vivant la nature de près tôt le matin, à moyen et long terme en vous sentant simplement beaucoup mieux! Et si vous ne faites pas partie des gens du matin, allez courir à la pause de midi ou le soir. Appréciez ce moment!

Votre Markus Ryffel